jeudi 8 mars 2018

L'hydrogène bien représenté au salon de Genève

Le salon de Genève ouvre ce jeudi pour le public. Si la tendance est clairement à l'électrification (hybride, hybride rechargeable, électrique à batterie), l'hydrogène est une alternative qui gagne du terrain.

Hyundai présente par exemple la nouvelle Nexo. C'est un SUV développé à partir d'une plateforme spécifique et qui remplace l'ix35 FC. Ce modèle progresse sur tous les points et revendique une autonomie de 800 km (selon le cycle NEDC).



Ce modèle sera lancée dans la deuxième partie de l'année, y compris en France où il intéresse des collectivités locales, des grandes entreprises et la flotte de taxis à hydrogène HYPE.

Voir les photos de la Nexo.


La Nexo remplace un autre modèle, qu'on peut voir également à Genève. Il a été choisi par l'Union Pétrolière Suisse, pour illustrer la station-service du futur. C'est une station où l'on pourra faire le plein avec différentes énergies, dont l'hydrogène.


L'autre acteur de référence est Toyota. La marque expose bien sûr la Mirai, sa grande berline à hydrogène. Mais, le salon est aussi l'occasion de découvrir le concept Comfort Ride. Il s'agit d'une grande voiture haut de gamme à 6 places, qui préfigure un éventuel nouveau modèle.

Un casque de réalité virtuelle permet d'en prendre le volant.

Découvrez là en images.


On peut aussi voir la Lexus LF1-Limitless. Un concept qui a la particularité de se décliner en plusieurs motorisations à partir d'une même plateforme, dont la pile à combustible.


Il ne faut pas oublier non plus Honda, avec la Clarity, proposée dans quelques pays.


Le constructeur japonais défend une stratégie de l'électrification qui va de l'hybride jusqu'à l'hydrogène. Il n'oppose pas la batterie à la pile à combustible.


Et les français ? Lors d'une table ronde, le patron de l'ingénierie du groupe PSA, Gilles Le Borgne, a déclaré que l'hydrogène était reconsidéré, en particulier pour les utilitaires.


Et parce que le salon de Genève accueille aussi des projets un peu extrêmes, nous vous conseillons d'aller voir le stand Pininfarina. Le carrossier italien va sortir 12 exemplaires de la H2 Speed, réalisée en partenariat avec Green GT. C'est une voiture de course, taillée pour les circuits. Développant une puissance de 653 ch, et capable d’atteindre une vitesse de pointe de 300 km/h, la H2 Speed accélère de 0 à 100 km/h en 3,4 s. Sur un plan technique, elle embarque une pile à combustible de 250 kW, ainsi que 4 moteurs électriques, une batterie et un réservoir permettant de stocker 8,6 kg d’hydrogène à une pression de 700 bars.

Voici la H2 Speed en images.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire